Suppression de postes dans l'Education Nationale

Publié le par citoyen 52

060.gif
Les suppressions de postes
dans l’Education nationale

NOUVELOBS.COM | 30.06.2007 | 11:01

 Plusieurs éditorialistes reviennent, samedi 30 juin, sur l’annonce du ministre de l’Education nationale.

 
L'HUMANITE
Patrick Apel-Muller
 
"(...) Le ministre n'est pas inconscient, ni incompétent. Il sait parfaitement que "quand on vous supprime un professeur dans le premier degré, vous fermez une classe". Mais il applique la consigne de l'Elysée: ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux. (...) Le dossier est d'ailleurs particulièrement emblématique de l'écart qui ne va cesser de se creuser entre les engagements du candidat UMP à la présidentielle, le discours qui promettait à tous et à chacun sa chance. N'avait-il pas assuré lors du débat du deuxième tour qu'il ne toucherait pas aux emplois d'enseignants? Déjà Sarkozy varie, bien fol qui s'y fie, s'il n'a ni dividendes, ni stock-options. L'Elysée prépare en effet son paquet fiscal qui va prendre à la France 40 milliards d'eurios pour les offrir à 250.000 familles. C'est aux écoliers qu'il réserve les soustractions".
 
LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE-OUEST
François Tartarin
 
" (...) Avec cette première annonce, prolongée d'une vague de protestations dont on doute qu'elle soit absorbée par le sable des plages estivales, Xavier Darcos fournit l'exemple d'un des chantiers qu'une droite " décomplexée " se sent en mesure de lancer. (...) Ainsi se développe une conception qui vise au nom de la méritocratie à se défier de la discrimination positive et des Zep, et à vouer la carte scolaire à la disparition. Elle rompt avec les valeurs d'une gauche pour laquelle l'écolier de Vénissieux a droit aux mêmes chances que celui de Neuilly-sur-Seine (...) Certes, l'Education nationale a convaincu qu'elle est un empire coûteux, aux résultats parfois médiocres. Mais les " coupes claires " n'ont jamais garanti un enseignement de qualité. (...)"

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article