Restaurant scolaire à Mazé

Publié le par citoyen 52

Logo-courrier-ouest.jpgSuite à la réunion du Conseil Municipal à laquelle nous étions présents, voici l'article paru à ce sujet dans le Courrier de l'Ouest d'aujourd'hui.

Le restaurant scolaire sera ma prochaine grande réalisation de la commune


Le conseil municipal de Mazé s'est réuni lundi 5 novembre sous la présidence du maire, Christophe Pot, et en présence d'un public nombreux.

Les parents d'élèves sont venus assister à la présentation du projet final de restauration scolaire par les architectes Thellier père et fils. Cette construction est préalable à la reconstruction complète du groupe scolaire, l'actuel restaurant scolaire étant situé dans le bâtiment des primaires. 

Pour des raisons d'économie, la structure de l'édifice sera très simple, calquée sur le modèle d'un hangar recouvert de bardages. Erigé sur un terrain accusant un dénivelé de près de trois mètres, il comportera un niveau rez-de-chaussée regroupant deux salles de restauration, les cuisines et toutes les annexes, et un niveau bas offrant une grande salle polyvalente. 

Quelques détails sont encore à régler, mais le permis de construire devrait être déposé d'ici un mois. 
La séance s'est poursuivie avec les sujets à l'ordre du jour :

Zone Macheferrière :
 
L'installation du Super U dans cette zone a donné à de nombreuses contestations. A l'issue de l'enquête publique, le comissaire-enquêteur a donné un avis défavorable. 
Le Conseil suit l'avis de la commission urbanisme réunie le 24 octobre qui ne souhaitait pas donner suite au projet de modification du Plan d'occupation des sol (POS). Le Conseil souhaite plutôt intégrer cette réflexion dans le cadre d'un prochain Plan local d'urbanisme. 
Ainsi, avec différents partenaires et la population, toutes les contraintes liées au développement de cette zone 2 NA en 1 NA c seront prises en compte. 

Edification des clôtures :
 
Une déclaration préalable de travaux est instaurée pour toute édification de clôture, particulièrement les murs, afin que les personnes soient informées de ce qui est permis, par exemple : le POS réglemente la hauteur des clôtures en secteur inondable PPRI.
Travaux route du Château : la route étant départementale, une convention doit être signée avec le Département pour réaliser des travaux.
Elle prévoit aussi la répartition, entre les deux entités, de l'enretien ultérieur des éléments constituant cette voirie ou qui lui sont connexes (signalisation, éclairage public, aménagement paysager).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article